En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Envoyer à un ami Imprimer Pointer vers cette page
Formulaire envoi d'un article a un ami

Les champs marqués d’une * sont obligatoires

Copiez le contenu du champ ci-dessous pour accéder directement à cet article depuis votre navigateur.

Fermer

Directeur de travaux : fiche métier

engineer surveying projectResponsable d’un chantier de sa conception jusqu’à sa livraison, ce professionnel joue le rôle de coordinateur.

Ses missions

Sur un chantier, le directeur de travaux joue le rôle d’un chef d’entreprise : il doit faire en sorte que tout se déroule selon le cahier des charges, de la réponse de l’appel d’offre jusqu’à la livraison des travaux. Il est donc le garant du planning des travaux, qu’il planifie et contrôle, du respect du budget qu’il a initialement contribué à évaluer, et du bon travail des différentes entreprises participantes au projet (sous-traitants, fournisseurs…). Au quotidien, ses missions sont extrêmement variées : il se doit de prendre en charge les démarches administratives nécessaires à l’ouverture du chantier, d’évaluer et de valider le nombre de personnes nécessaires à la réalisation des travaux, de sélectionner les matériaux, de rédiger les comptes rendus d’avancement du chantier, ou encore de gérer les relations avec l’inspection du travail quand c’est nécessaire.
Pour occuper cette fonction, il faut donc posséder avant tout des qualités de manager, autrement dit savoir motiver ses équipes. Mais le directeur des travaux doit aussi montrer un grand sens de la rigueur et de l’organisation. Et, bien sûr, bénéficier d’une réelle expérience des chantiers. C’est pourquoi la majorité des directeurs de travaux sont issus de la promotion interne : la plupart de ces salariés sont passés auparavant par le poste de conducteur de travaux.
Pour l’aider dans sa tâche, le directeur peut s’appuyer sur un ou plusieurs conducteurs de travaux, qui coordonnent le travail des chefs de chantier.

Les formations requises

Même s’il est possible d’accéder à la fonction de directeur de travaux via la promotion interne après un Bac +2 (BTS…), il est conseillé d’être titulaire d’un diplôme d’école d’ingénieurs (ESTP, Ecole des mines, Insa) ou équivalent (master…).

Son évolution de carrière

Après plusieurs années d’expérience, le directeur de travaux peut accéder à des fonctions hiérarchiquement plus importantes : il peut ainsi devenir directeur d’exploitation, chef d’agence, ou chef de secteur. Autre évolution possible : s’orienter vers un rôle plus commercial.

 

Témoignage

Bruno Dumaret, 43 ans, directeur de travaux pour Spie SCGPM

« Un rôle de manager »

110 millions d’euros. Tel est le montant global du projet de la tour Jean Nouvel à La Défense, le chantier sur lequel travaille Bruno Demaret depuis plusieurs mois. « Il s’agit d’une tour de 19 niveaux. Les travaux doivent durent 31 mois au total, jusqu’à la livraison, prévue en avril 2011. C’est l’une des plus grosses opérations en Ile-de-France actuellement », explique-t-il. Directeur de travaux pour Spie SCGPM, Bruno Dumaret a pour rôle de s’assurer que « le planning soit respecté, mais aussi d’établir et de tenir le budget. Derrière le directeur d’exploitation, je suis le numéro deux sur ce projet, du moins sur ce qui concerne le gros œuvre et les lots de façade. Avant tout, mes tâches relèvent du management », détaille-t-il. Avant d’accéder à cette fonction il y a maintenant trois ans, Bruno Dumaret, diplômé de l’ESTP en 1991, a accumulé plusieurs années d’expérience en tant que conducteur de travaux, conducteur de travaux principal, puis chef de groupe, dans diverses PME de la région parisienne.

 

Les 10 dernières offres

Plus de 1000 offres en ligne

Accès candidat

  • Créez vos alertes email

  • Accédez à votre compte

  • Déposez en ligne votre cv

Ils recrutent

Les outils pour gérer votre carrière